Planète Peugeot J7-J9 Index du Forum

Planète Peugeot J7-J9
Bienvenue à tou(te)s sur la sphère Peugeot J7 et J9.

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Mon camping-car J7
Aller à la page: 1, 2, 3, 4, 5  >
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Planète Peugeot J7-J9 Index du Forum -> Présentation -> Présentation de votre (ou vos) J7-J9
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Adrien25
Jiiste blindé

Hors ligne

Inscrit le: 22 Sep 2014
Messages: 1 373
Localisation: Besançon
Masculin

MessagePosté le: Ven 29 Jan 2016 - 16:05    Sujet du message: Mon camping-car J7 Répondre en citant

Bonjour,

Je prends le temps d'ouvrir un sujet pour parler de mon J7. Ce n'est pas vraiment une présentation, car les habitués du forum le connaissent déjà. C'est plutôt pour regrouper ce qui est relatif à lui et à ce que je vais faire dessus.

Pour rappel :

En mai, un membre s'inscrit sur le forum et présente son camping-car. Il ne roule plus, mais il prévoit de le remettre en route.

Voici une photo lorsqu'il l'a acheté en 2007 :



Il liste aussi les modifications effectuées dessus. Je les garde ici pour les avoir sous la main.

Citation:
Remplacement chauffe eau.
Remise en route de la chaudière ( alde).
Installation d'une batterie auxiliaire. A l'origine la cellule était branchée sur la batterie du porteur , il fallait choisir entre du chauffage la nuit ou un démarrage le matin.
Il y a aujourd'hui une batterie à décharge lente et un coupleur séparateur pour protéger la batterie du j.
Installation d'un panneaux solaires de 80 w.
Installation d'un store.
Instalation d'une télévision et d'une antenne sur le toit.

Il manque à la liste les feux de brouillard avant.

La conversation s'arrête sur un message de Shinta qui se trompe très lourdement. Vous verrez pourquoi.

Shinta85 a écrit:
Hâte de voir d'autres photos, il a l'air vraiment propre.


À la mi-août, alors que je travaille un soir devant mon ordi, je prends une petite pause, passe sur le forum, et tombe sur ça :

Citation:
Donne camping car j7 tout équipé (cuisine avec frigo, chauffe eau ,four..salle de bain douche et wc... Chauffage centrale) le j7 ne démarre pas surement la pompe a injection.
Suite a un déménagement précipité je ne peu pas emmené et doit absolument m'en séparés.
Si quelqu'un est intéressé il est a venir chercher sur plateau en region parisienne. La carte grise est en règle.
Je ferais appelle a un casseur en début de semaine prochaine.
David


Et là, il me vient l'idée (folle ?) d'aller le chercher. Mais il est en région parisienne et je suis dans le Doubs.

J'imagine toutes sortes de solutions : le faire ramener par quelqu'un qui doit venir chercher un gros fourgon que mon père a vendu (mais cela ne fonctionnera pas ; le plateau prévu n'étant pas assez gros pour les 2T6 du J7), partir avec un mécano qui s'y connaît pour le ramener par la route (mais je ne trouve personne en si peu de temps)...

Je finis par décider de payer le prix et de le faire ramener par un professionnel. Mon frère mon conseille un mec qui était au collège avec nous et qui a sa propre boîte de dépannage PL.

C'est ainsi que le 25 août, je pars de chez moi tôt le matin. Direction Baume-les-Dames, près de chez mes parents, où se trouve le garage PL. Je prends place dans le camion côté passager et nous voici partis en direction de Paris.

Je dois bien avouer que je ne suis pas très tranquille jusqu'à ce qu'on arrive. Même si j'ai eu David au téléphone, et même s'il est membre du forum, je suis quand même en train de me rendre chez un parfait inconnu, loin de chez moi, pour chercher un véhicule que je n'ai jamais vu, avec un coût au kilomètre non négligeable...

Mais arrivé sur place, il est aussi sympathique en vrai qu'au téléphone et le J7 est bien là, pour moi. Cadeau.

Il faut déjà le tirer avec une voiture pour le sortir de derrière l'immeuble où il se trouve.



Ensuite, il prend place sur le plateau.



Le retour se fait sans encombre. Nous avons fait 970 km, auxquels il faut ajouter 60 km d'aller-retour en voiture depuis chez moi. Je n'avais jamais roulé autant de kilomètres en une seule journée.

Coût du transport : 1500 €. Mais je me dis que le véhicule les vaut largement. J'espère simplement ne pas devoir remettre trop d'argent dedans pour le remettre en route.

Au mois de septembre, le garagiste fait un diagnostic : comme indiqué par David, c'est bien la pompe d'injection qui est morte. Le devis pour la remettre en état me décide à me charger de cela moi-même. En plus, j'ai envie de bien connaître la mécanique des J et je préfère me faire la main sur un véhicule dont je n'ai pas besoin quotidiennement, plutôt que sur le J9 dont je me sers plusieurs fois par semaine.

Le garagiste me dépose donc le J7 chez mes parents (80 € de plus) et avec mon père nous le garons comme nous le pouvons, à l'aide de son tracteur.


Dernière édition par Adrien25 le Sam 30 Jan 2016 - 20:50; édité 1 fois
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Publicité






MessagePosté le: Ven 29 Jan 2016 - 16:05    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Adrien25
Jiiste blindé

Hors ligne

Inscrit le: 22 Sep 2014
Messages: 1 373
Localisation: Besançon
Masculin

MessagePosté le: Ven 29 Jan 2016 - 16:22    Sujet du message: Mon camping-car J7 Répondre en citant

Octobre : à la recherche d'une pompe d'injection, épisode 1 :

Au mois d'octobre, un ami de mon père m'emmène chez un copain à lui qui a un moteur de J7 HS avec une PI en bon état. Hélas, arrivés sur place, c'est un 2L1 donc ce n'est pas celle dont j'ai besoin. Je suis quand même rentré avec un rétroviseur pour mon J9, car j'en avais cassé un il y a quelques mois. Je ne me suis donc pas déplacé pour rien.

Je trouve ensuite une annonce de quelqu'un qui vend un autre J7 camping-car, en très mauvais état, pas cher du tout, et avec le même moteur que le mien. Mais je ne trouverai jamais de solution pour aller le chercher en Saône-et-Loire (à moins de repasser par un professionnel, mais je ne souhaite pas que le J7 finisse par me coûter trois fois sa valeur...).

Ensuite, je n'ai plus le temps de m'occuper de cela. J'ai du travail et un déménagement à préparer.

Fin décembre : grand nettoyage :

Mes parents ne sont pas très heureux d'avoir une épave devant chez eux. En effet, il est resté trois ans garé sous un arbre chez David, et vous comprendrez pourquoi je disais que Shinta se trompait en le qualifiant de « propre ».







Je passe deux heures à le nettoyer correctement, au laveur à haute pression, avec précaution tout de même pour éviter les inondations intérieures. Certains joints autour des vitres sont douteux...

C'est quand même plus beau, et mes parents sont contents. Fini l'épave. Maintenant c'est un beau véhicule qui brille.







J'ai ensuite enlevé les sièges avant et commencé à enlever les tapis, pour faire le ménage à l'intérieur.

Petite photo de famille en repartant chez moi.



Suite au prochaine épisode. J'ai quelques pistes pour des pompes d'injection voire des moteurs ou des véhicules complets.


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Shinta85
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 19 Avr 2012
Messages: 5 501
Localisation: Partout dans le néant
Masculin

MessagePosté le: Sam 30 Jan 2016 - 14:20    Sujet du message: Mon camping-car J7 Répondre en citant

Quand je dis propre je parle de rouilles perforantes ,coulures de sang de carrosserie...
Pourri comme le mien quoi lol, le tien à coté est quand même plus "propre".^^

Hâte de voir la suite de l'histoire, ce J le mérite et toi tu mérites ce beau J.
_________________
http://peugeotjj.canalblog.com/
http://audia4b5.canalblog.com/


Revenir en haut
Adrien25
Jiiste blindé

Hors ligne

Inscrit le: 22 Sep 2014
Messages: 1 373
Localisation: Besançon
Masculin

MessagePosté le: Sam 30 Jan 2016 - 14:48    Sujet du message: Mon camping-car J7 Répondre en citant

Je m'en doutais bien. J'aime bien jouer sur les mots.

Au niveau rouille, j'en ai trouvé vraiment très peu. Juste un bas de portière qui est un peu attaqué, et une petite trace ou deux que je pourrai facilement nettoyer et traiter.

Sous la cellule, j'ai aussi vu un pièce de bois qui semble avoir pris un peu l'humidité. Il faudra que je regarde si c'est critique ou pas.

Le J mérite effectivement une suite, et pour ce qui est de le mériter moi-même, je vais essayer. Smile


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Kahouane
Jiiste diplômé

Hors ligne

Inscrit le: 30 Nov 2015
Messages: 371
Localisation: Eure
Masculin

MessagePosté le: Mar 2 Fév 2016 - 09:19    Sujet du message: Mon camping-car J7 Répondre en citant

Il a vraiment une très bonne tête ce J, il mérite bien de reprendre la route.
_________________
J7 2,1D fourgon 1978 : http://www.planetej7-j9.com/t1782-Le-J7-de-Kahouane.htm


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Adrien25
Jiiste blindé

Hors ligne

Inscrit le: 22 Sep 2014
Messages: 1 373
Localisation: Besançon
Masculin

MessagePosté le: Ven 22 Avr 2016 - 22:57    Sujet du message: Mon camping-car J7 Répondre en citant

19 avril : à la recherche d'une pompe d'injection, épisode 2 :

Depuis octobre, j'ai déjà vu quelques J à vendre pour pièces, ou parfois des moteurs, mais il y a toujours un truc qui ne va pas : soit c'est trop loin, soit c'est un moteur trop différent, etc.

Une fois j'ai même appelé pour un J9 dont on pouvait venir chercher toute la mécanique et laisser la caisse (une bétaillère) au vendeur. Mais un copain qui passe dans ce village m'a dit que le moteur était démonté et posé sur une palette dehors depuis le début de l'hiver. Alors j'ai laissé tomber...

Et puis samedi dernier, je vois cette annonce : pièces de J7, vendues par une casse, avec une photo du véhicule (bétaillère pour chevaux).

J'appelle. Je demande quel est le moteur. On ne sait pas me répondre. On me propose de venir le voir. Je dis que je cherche la pompe d'injection. On me propose soit le moteur et la boîte, soit le véhicule complet !

Mardi matin, je saute dans un train direction Montbéliard, en embarquant mon vélo car la casse est située à quelques kilomètres de Montbéliard et le long d'une piste cyclable.

Me voici à Montbéliard.







L'itinéraire ne prend que des pistes cyclables.

De l'autre côté de l'eau, les usines Peugeot :



Je n'ai jamais su ce qu'étaient ces panneaux jaunes (conduites de gaz ?), mais leurs numéros ont quelque chose d'amusant dans ce contexte :





Je bifurque sur une piste qui - je l'ai appris récemment - est une des toutes premières pistes cyclables de France. Elle avait été réalisée avant la guerre, sur une ancienne voie ferrée, à la demande de Peugeot pour faciliter l'accès de son personnel à l'usine.



Tout fait référence à Peugeot, le long de cet itinéraire.

Enfin, sauf ceci :



Trêve de rêveries. J'aperçois bientôt l'objectif de ma visite. Il est là, au milieu de la casse.



En entrant, je vois aussi ceci.



J'arrive bientôt vers le J7. On me le montre. Il tourne (très bien). Il fume un peu noir, mais on me dit que c'est parce qu'il n'a pas tourné depuis longtemps (j'espère que ce n'est que ça). Je regarde le moteur : c'est bien un XD2P, avec les injecteurs à brides, donc exactement le même que le mien.

Les pneus ne sont pas usés du tout. Il y a même trois roues supplémentaires (avec deux pneus pas usés - mais craquelés - et un pneu explosé).

Bref. Je finis par décider d'acheter le véhicule complet. Pour le ramener chez mes parents, il y a une soixantaine de kilomètres. Les gars de la casse me proposent de le tracter jusqu'à mi-chemin. Là, je le récupèrerai avec mon cousin qui est agriculteur et pense le charger sur un gros plateau à foin. Mon cousin est, en plus, intéressé par la caisse de bétaillère car il a des chevaux.

Rendez-vous vendredi.


Dernière édition par Adrien25 le Ven 22 Avr 2016 - 23:44; édité 1 fois
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Adrien25
Jiiste blindé

Hors ligne

Inscrit le: 22 Sep 2014
Messages: 1 373
Localisation: Besançon
Masculin

MessagePosté le: Ven 22 Avr 2016 - 23:20    Sujet du message: Mon camping-car J7 Répondre en citant

22 avril : C'est parti !

Après avoir fait son travail à sa ferme, mon cousin passe me prendre chez mes parents. Ils sont dans le même village. C'est parti.



Nous retrouvons les gens de la casse et le J7, à l'endroit indiqué et à 9h comme prévu, après une heure de route en tracteur.

Nous n'avons finalement pas de plateau. Mon cousin n'a pas trouvé de rampes assez solides. Il a prévu un câble et une chaîne (faute de trouver une barre assez solide) et pense que ça ira bien. Dans le Doubs, on n'a peur de rien, la preuve (avec l'épilogue ici).



Effectivement, ça ne va pas si mal, même si ça me demande beaucoup de concentration pour freiner juste quand il faut (avec une pédale un peu dure, puisque le moteur est éteint).

On croise les gendarmes durant les premiers kilomètres. Aucune réaction.

On fait une pause à mi-chemin, après une descente qui m'a demandé beaucoup de concentration.

On refait une seconde pause, forcée, aux trois quarts de l'itinéraire : après nous être arrêtés pour laisser passer des vaches, le tracteur redémarre un peu trop brusquement, et comme ce n'était pas le premier a-coup du jour, le câble casse. On le remplace par la chaîne.

Dernière pause à un kilomètre de l'arrivée : un gros camion oblige mon cousin à freiner fort. Je pile pour ne pas lui rentrer dedans. Le redémarrage provoque un a-coup qui arrache le bout de tôle du J avec le trou de remorquage. Heureusement qu'il y en a deux...

Nous arrivons enfin devant chez mes parents.

Mon cousin vient de recevoir un coup de téléphone : ses vaches se sont échappées de leur enclos. Il détache la chaîne et fonce et je n'ai même pas le temps de faire une photo avec l'attelage complet !





Bref. J'ai conduit 37 km derrière un tracteur, et je ne le referais pas tous les jours...

Je passerai ensuite l'après-midi à aider mon cousin dans sa ferme (il le mérite bien !).

Le soir, le J7 reçoit la batterie de ma 403. Il démarre au quart de tour et nous faisons un essai pour vérifier qu'il roule bien et que les vitesses passent bien. C'est le cas.

C'en est presque frustrant de ne pas l'avoir ramené en roulant. Mais c'était impossible pour des raisons d'assurance et de papiers.

Prochaine étape : le mettre en pièces, et transférer la mécanique sur le camping-car.


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Adrien25
Jiiste blindé

Hors ligne

Inscrit le: 22 Sep 2014
Messages: 1 373
Localisation: Besançon
Masculin

MessagePosté le: Ven 22 Avr 2016 - 23:37    Sujet du message: Mon camping-car J7 Répondre en citant

La question que je me pose maintenant, c'est :

- Est-ce que je transfère l'ensemble moteur-boîte (sachant que ce sont exactement les mêmes, mais que celui du van a 128 000 km contre 102 000 pour le camping-car) ?
- Est-ce que je transfère simplement la pompe d'injection ?

J'ai l'impression que la première opération est plus lourde, forcément, mais plus simple techniquement. Caler une pompe d'injection, il faut savoir le faire, et en plus je n'arrive pas à remettre la main sur mes revues techniques J7 et J9 !

Vous feriez quoi, à ma place ?

Mon cousin est plutôt pour la première solution, vu nos connaissances en mécanique limitées.


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Romain17000
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Sam 23 Avr 2016 - 17:58    Sujet du message: Mon camping-car J7 Répondre en citant

Moi a ta place ( je supporte pas les gens qui viennent me voi et me sorte cette phrase, mais bon comme tu pose la question  Mr. Green ) , je sortirai d'abord le moteur du donneur d'organes, je nettoierai le moteur de font en comble, et étant pas trop trop pressé je commanderai une pochette de joints et vidangerai les fluides avec remplacement des filtres, comme ça c'est tout neuf tout clean et ça va pas non plus te coûter un bras. Moi j'avais aussi profité que l'ensemble soit sortis pour changer l'embrayage et la fourchette, mais mon J avait 189 000 km, toi ayant que 100 000 au compteur, y'a franchement pas lieu. Ensuite je sortirai le groupe moteur-boite de ton J, et la aussi gros coup de karcher avec du dégraissant ou de l'essence pour que le compartiment soit clean. Ensuite, une fois tout propre, tu remonte l'autre groupe moteur-boite sur ton J.
Et en dernier lieu, tu démonte, nettoie et stock toutes les pièces de ton ancien moteur, et n’hésite pas a badigeonner d'huiles les pièces pour les protéger de l'oxydation avant de les stocker, comme les injecteurs, pompe a huile et autres.
Voila, c'est comme ça que moi je procéderai, maintenant tout dépend d'a quel point tu es pressé, de l'aide que tu peux avoir etc...


Revenir en haut
Adrien25
Jiiste blindé

Hors ligne

Inscrit le: 22 Sep 2014
Messages: 1 373
Localisation: Besançon
Masculin

MessagePosté le: Sam 23 Avr 2016 - 21:12    Sujet du message: Mon camping-car J7 Répondre en citant

Merci pour ta réponse.

Quand tu parles de pochette de joints, tu parles juste des joints pour les bouchons de vidange ?

(En général, quand je vois l'expression « pochette de joints » c'est tous les joints du moteur, y compris le joint de culasse.)

Sinon, je suis content de ta réponse car ça conforte mon projet. Grosso-modo, c'est ce qu'on voulait faire, à un détail près : j'ai décidé qu'on déposait déjà le moteur-boîte du camping-car.

Une fois le moteur du camping-car déposé, on va tout nettoyer le compartiment, puis déposer le moteur-boîte de la bétaillère, le nettoyer, et le monter dans le camping-car.

Ensuite, on tirera le reste de la bétaillère jusqu'à la ferme de mon cousin et on la démontera sur place.

Et enfin, je ferai la suite des opérations sur le camping-car : remplissage du liquide de refroidissement, vidange moteur et boîte, dégrippage des étriers de freins (ou remplacement par ceux de la bétaillère... à voir selon l'état), et nettoyage du circuit de gazole. Il ne restera plus qu'à le passer au CT, pour faire les papiers et voir ensuite s'il reste des défauts à corriger.

On procède dans cet ordre pour les raisons suivantes :

- Il vaut mieux déposer en premier le moteur qu'on n'utilisera pas, au cas où on se rate et qu'on casse quelque chose. En plus, ça nous permet de laisser la bétaillère roulante le plus longtemps possible, pour pouvoir la manœuvrer (dans la mesure du possible, car le terrain est gorgé d'eau...).

- On transfère ensuite le moteur de la bétaillère pendant que tout est encore clair dans nos têtes.

- On met en pièces la bétaillère ensuite, car mes parents ne sont pas contents du tout d'avoir désormais deux J sur leur terrain. Nous sommes donc assez pressés.

- Ensuite, je ferai le reste sur le camping-car, quand j'aurai tout mon temps.


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
tiken
Jiiste nucléaire

Hors ligne

Inscrit le: 03 Mai 2012
Messages: 2 753
Localisation: Brezhoneg
Masculin

MessagePosté le: Dim 24 Avr 2016 - 10:17    Sujet du message: Mon camping-car J7 Répondre en citant

ça se tient !
_________________
In Pigeot we trust

Géolocalisez vous ! C'est ici : http://www.planetej7-j9.com/t1159-G-olocalisation-des-membres.htm


Revenir en haut
Shinta85
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 19 Avr 2012
Messages: 5 501
Localisation: Partout dans le néant
Masculin

MessagePosté le: Dim 24 Avr 2016 - 17:55    Sujet du message: Mon camping-car J7 Répondre en citant

Oui, je ferais comme ça aussi. Okay
_________________
http://peugeotjj.canalblog.com/
http://audia4b5.canalblog.com/


Revenir en haut
Adrien25
Jiiste blindé

Hors ligne

Inscrit le: 22 Sep 2014
Messages: 1 373
Localisation: Besançon
Masculin

MessagePosté le: Dim 24 Avr 2016 - 23:05    Sujet du message: Mon camping-car J7 Répondre en citant

Merci pour vos avis.

Le moteur a été déposé aujourd'hui, après un week-end de boulot, principalement sous la pluie et dans la boue.

Je précise qu'on n'a pas fait que ça du week-end : on a aussi dû trimballer deux autres engins : un fourgon Mercedes que mon père cherchait à vendre depuis des mois, et qui est enfin parti, et un tracteur ancien que mon cousin possède depuis quelques années, mais dont la boîte est cassée. Et par ailleurs, on a bossé dans la ferme, car le travail ne se fait pas tout seul pendant qu'on fait de la mécanique !

Je mettrai quelques photos, mais là j'ai besoin de sommeil... !


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Romain17000
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Lun 25 Avr 2016 - 06:08    Sujet du message: Mon camping-car J7 Répondre en citant

Oui très bien comme ça aussi 

Revenir en haut
tiken
Jiiste nucléaire

Hors ligne

Inscrit le: 03 Mai 2012
Messages: 2 753
Localisation: Brezhoneg
Masculin

MessagePosté le: Lun 25 Avr 2016 - 08:10    Sujet du message: Mon camping-car J7 Répondre en citant

ha ça y est le 406 est parti ?
_________________
In Pigeot we trust

Géolocalisez vous ! C'est ici : http://www.planetej7-j9.com/t1159-G-olocalisation-des-membres.htm


Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 12:03    Sujet du message: Mon camping-car J7

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Planète Peugeot J7-J9 Index du Forum -> Présentation -> Présentation de votre (ou vos) J7-J9 Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Aller à la page: 1, 2, 3, 4, 5  >
Page 1 sur 5

 
Sauter vers:  

Top 10 | Top 50 | Index | créer son forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com